07 Déc
2009

Martha

Pour tous les passionnés de lecture, vous avez certainement entendu parler du nouveau concept que l’auteure Marie Laberge a mis sur pied l’an dernier à l’autonme.  Si vous vous rappelez, nous n’avions qu’à nous abonner à la lettre provenant de « Martha », et à compter du mois de janvier 2009, nous commencions à recevoir des nouvelles de Martha de façon bi-hebdomadaire.  Marie Laberge avait voulu ainsi reproduire la joie d’attendre des nouvelles d’une amie, par la poste.  Considérant qu’aujourd’hui tout se fait via courriel, ou Internet, nous ne vivons plus la fébrilité que l’attente d’une telle lettre peut provoquer.  On ne s’écrit plus !!!

Alors voilà que je me suis abonnée, et effectivement depuis le mois de janvier, je reçois des nouvelles de mon « amie » Martha.  Je peux donc la suivre dans ce qu’elle vit, au gré de ses émotions.

Quand j’ai reçue ma première lettre, j’avoue qu’au début je me demandais bien la provenance.  C’était simplement écrit Martha avec les coordonnées de retour.  Mais vous me connaissez, curieuse que je suis, j’ai ouvert, contrairement à certaines autres personnes qui l’ont simplement balayée au recyclage.  Heureusement que j’ai ouvert !!!  C’était MA lettre.  Cool, j’avais hâte au soir, me coucher et lire la lettre de mon amie !  Trois p’tites pages à lire, vous me direz que ça se lit assez vite hein !  Une fois lue, je la classe dans mon tiroir de chevet, attendant la deuxième qui suivrait dans 2 semaines.  Et entre les lettres, je poursuivais la lecture de mon roman en cours.

Surprise… la deuxième arrive !  J’avais presque oublié que j’attendais une lettre.  Une fois bien installée pour ma lecture, je me rends compte que j’ai perdu le fil de l’histoire.  Et c’est normal quand on y pense, il s’était écoulé 2 semaines entre mes lectures.   J’ai donc repris la première lettre pour m’y retremper.  Et, ainsi de suite au fur et à mesure que les lettres entraient… je reprenais un peu la lecture des dernières.  Je me suis un peu tannée d’avoir à relire les précédentes, alors j’ai décidé de cumuler toutes les lettres et lire d’un seul coup… comme un roman.  Donc après 3 ou 4 lettres, quand je trouvais celle de Martha au travers de mon courrier, je la déposais à la suite des autres pour éventuellement lire.  Zéro excitation !! 

Au fil des envois, j’ai trouvé un p’tit encart nous informant que Martha poursuivait ses envois pour l’an prochain.  Bof !

Nous sommes au mois de décembre, les envois achèvent, j’ai décidé de me mettre le nez dans mes lettres avant de débuter mon tome 3 de Twilight.   J’achève la lecture de Martha, et… bon c’est bien comme lecture, on y croit, le lecteur que nous sommes se sent privilégié puisque la lettre a un contenu personnel.  On se sent des siens, comme si on appartenait réellement à son monde.  Mais sans plus !

Alors…. est-ce que l’objectif a été atteint ?  Non.   Est-ce que je suis intéressée à poursuivre pour l’an prochain ?  Non.  

Désolée Martha !!

4 Réponses à “Martha”

  1. Lyse Goyette Dit:

    Ben moi, mon amie Raymonde ce sont tes écrits à toi qui m’intéressent… continue à écrire j’aime te lire (Martha moi je la laisse de côté je ne suis pas intéressée à ses lettres )Tu fais un super travail parce que moi la lecture d’habitude …..Je ne suis vraiment pas une lectrice mais tes écrits j’aime beaucoup et j’aime la façon dont tu écris alors continue je suis là moi pour te lire hihi .. Bye Bye à la prochaine lecture . Merci de me faire aimer un peu la lecture… xxxxxxxxx.

  2. minette Dit:

    Merci bien Lyse pour tes bons mots ! Je vais forcer encore un peu plus pour que tu passes de aimer « un peu » à « beaucoup » la lecture ! hihi

  3. Lyse Goyette Dit:

    Ok Raymonde hihi ,à la prochaine //(*_*)\\

  4. Mireille Piché Dit:

    Bonjour Diane,
    J’aimerais vous inviter ainsi que ceux et celles qui suivent votre blog à participer à un questionnaire au sujet des Nouvelles de Martha de Marie Laberge au http://www.lettrezvous.com. Ce questionnaire fait partie d’un mémoire de maîtrise que je rédige à ce propos. Merci!

Laisser un Commentaire