Archives de juin, 2011

14 Juin
2011

Du soleil mur à mur

Comme je vous disais hier, aujourd’hui était ma première journée seule, mon chum étant à son congrès.  Sauf qu’il devait s’y rendre seulement pour 13h 30.  Nous avons donc profité de l’avant-midi pour acheter nos billets pour un des shows du Cirque du Soleil…..  Notre représentation aura lieu jeudi soir.  Cet avant-midi, on a profité également du temps libre pour fouiner un peu partout sur la Strip.

À 13h 00 je faisais mon entrée officielle à la piscine après m’être fait stoppée par un « bouncer » à la porte me demandant de voir le contenu de mon sac de plage…. Heu…j’ai mon livre, une bouteille d’eau et (là je réfléchissais à ce que j’y avais mis d’autres), ah oui, ma crème solaire….   Non, je dois regarder dans le sac, qui me dit !  Ah bon…j’avais mal compris !   On rit pu quand même là !!!  Mais prenons ça du bon bord, c’est sécuritaire hein !!!

C’était d’un calme remarquable si on compare à la foule qu’il y avait samedi !!!  Le gars avait dit vrai… c’est plus calme en semaine.  Un tour d’horizon, et je constate que j’ai le choix des places.  Malheureusement, y’a aucune ombre à cet heure là.  Bah, je me dis que je pourrai toujours me réfugier à une table qui possède un parasol un peu plus tard, quand j’en aurai assez du soleil.

Ce moment là est venu vers les 14h 30 !  Pu capable de demeurer étendue… j’avais beau aller à l’eau régulièrement, je cuisais sur ma chaise.  Je me suis dit « Arrête de te plaindre, y fait frette pis y mouille à Montréal ».   J’ai donc décidé de m’installer à une belle grande table munie du parasol.  Je sors mon livre, lis quelques lignes, et finalement je vais me chercher un bon verre de Daiquiri aux fraises (mais sans alcool) avec une bouteille d’eau.  Le gars me dit: 9,00$.  Maudite chance que je l’avais pris sans alcool ! 🙂  Bon, je paie sans trop rechigner, mais quand il me remet la facture, je jette un oeil rapide pour m’apercevoir que la bouteille d’eau coûtait 4 $.  Finalement le drink était pas cher !!!!

Ok pu capable, je décide de remonter à ma chambre vers 16h.  Je me change et je pars faire du shopping pour tenter d’acheter un maillot de bain dont j’avais vu différents modèles la veille en passant devant la boutique Mini Mango.  On m’accueille et on m’explique le jeu des couleurs sur les ceintres et qui sont associées selon les grandeurs.  Facile !!  Ben pas tant que ça finalement !  Rose tout seul c’est small, mais rose avec mauve c’est 12 ans.  Double bleu c’est 16 ans !  C’était plus facile de lui demander la grandeur désirée pis qu’elle le trouve elle-même.  Maudit que c’est carrément chiant essayer des maillots de bain.

Je suis dans la cabine avec au moins 4 jupes et 5 tops, 3 maillots d’une pièce.  Le premier top que j’essaie s’enfile, mais il stoppe juste avant que je réussisse à le placer.  J’essaie ben fort de le placer !  Finalement j’abandonne pis je me rend à l’évidence qu’il est peut-être un peu (pas mal) trop p’tit pour moi.  J’essaie de le retirer… y bouge même pas…. pas d’une ligne !  Je me croise les bras… lève les bras… force en penchant par en avant, tente un chassé croisé par en arrière, garde le bras gauche en l’air pendant que le droit tente de rejoindre la bande arrière…..et pendant ce temps j’ai la vendeuse qui me demande si tout va bien !  Oui oui, tout est sous contrôle.  A penses-tu vraiment que je vais y dire que je suis paralysée dans la cabine pliée en deux ?  Sérieux, j’ai vu une image me passer dans la tête d’une fille qui se résigne à sortir de la cabine avec les bras en l’air, le top à moitié chemin entre l’entrée et la sortie, et crier « y’a tu quelqu’un qui peut m’aider  » ? !!!  Non Non pas question.  J’avais chaud mais j’ai réussi crissse !  Pis là, j’étais juste au premier essaie.  Je me suis bien promis que les suivants ne passeraient pas le cap des épaules dès que je sentirais une p’tite tension.

Je suis sortie de la cabine et tous les maillots ont été remis sur leur rack… Meilleure chance la prochaine fois !

Posté dans Voyages | 6 Commentaires »

12 Juin
2011

L’expérience Freemont

C’est malade comme on a marché, marché et marché aujourd’hui.  À 9h 30 ce matin, nous étions déjà sur le Strip en direction de Freemont. Nous avons acheté notre passe d’autobus nous donnant droit à des passages illimités pour 3 jours dans les gros autobus de la ville tout climatisé  ;-).  C’est quoi Freemont ?  Freemont Street est située dans le centre ville de Vegas…le vieux Vegas.  Les gens y vont pour les spectacles, les casinos, mais surtout pour sa verrière de 90 pieds au-dessus du sol et qui s’étend sur une longueur équivalente à 5 terrains de football.  Le soir, un spectacle son et lumières avec plus de 12 millions de lumières LED et système de son de 555 000 watts y est présenté à chaque heure à compter de 8h 00 et ce, jusqu’à minuit.  De toute beauté !!!

C’est donc là que nous y sommes passé la journée.  On s’est promené à la recherche de bons restos pour y revenir un soir cette semaine et profiter du fameux spectacle dont je vous parlais.  De plus, l’ambiance du soir n’y est pas la même.  En nous promenant, je vois un kiosque de tatoo.  Je regarde Yves et je lui dit « Bon depuis le temps que je me dis que j’aimerais avoir un tatoo, pourquoi j’essaierais pas ça enfin ! »  Faut ben être à VEGAS pour expérimenter hein ?  Je regarde le kiosque, je tourne autour, on pose des questions, je regarde les différents modèles offerts.  Yves me dit « si tu t’en fais faire un, je le fais aussi« .  Ouais…. je continue de réfléchir.  Mais ce que je voulais comme tatoo, c’était un GÉCO (comme un p’tit lézard).  Depuis que j’ai une bague avec un Géco dessus qui est tout cute, je voulais reproduire celui-ci en tatoo.  On demande à la fille si elle est capable de reproduire le dessin de ma bague.  Elle répond que oui.  Ben là, tout est de mon bord…. Et elle prend un papier et elle le dessine, très bien même !!!  Eh bien…. comment dire non ?

Mon Géco

Mon Géco

Tatoo de mon chum

Tatoo de mon chum

Tout fiers de nos tatoos, on cherche un endroit pour prendre un verre et en profiter pour lever ce verre pour souligner les 9 ans SANS FUMER de Rominet !!!!  Bravo Rominet !  On s’est ramassés dans un casino. Caline que c’était le fun.  Yves s’est bien risqué à insérer des dollars dans la machine à pocker devant nous au bar…. sans grand succès malheureusement !

À ta santé !!!

À ta santé !!!

Notre verre terminé, on repart pour aller manger une bouchée dans un des buffets sur Freemont.  Ici à VEGAS, les buffets sont reconnus.  Je dois également vous dire que tout (bouffe, souvenirs, drink) est beaucoup moins cher que sur la Strip.

On reprend l’autobus pour ensuite débarquer au BONANZA, l’endroit le plus grand au monde pour les souvenirs.  Du moins, c’est ce qu’une publicité mentionne.  J’en avais entendu parler à la télé la semaine dernière, et nous étions curieux d’aller constater sur place.  On a pas été impressionnés. De plus, ils ont augmenté les prix pour les mêmes objets qu’on retrouve ailleurs à 2 dollars de moins.

Allez, on revient vers chez nous.  On marche pour pouvoir rentrer dans d’autres magasins de souvenirs et fouiner comme on aime.  Inutile de vous dire qu’il faisait chaud !!

On est revenus à la chambre vers 17h00 !  Les journées passent trop vite 🙁

C’est demain que je commence à faire de la piscine avec un bon livre… pendant que mon chum sera dans des congrès.  Ben… après tout, c’était la raison du voyage ! ah ah ah

Posté dans Voyages | 9 Commentaires »

12 Juin
2011

Hello from VEGAS

Autour de 13h00, l’avion touchait la piste enfin !!  Nous avions réservé 2 vols, avec un transfert à Charlotte en Caroline du Nord, pour se rendre à VEGAS afin d’économiser considérablement sur le prix des billets.  Ce qui nous a permis de visiter un autre aéroport.  C’est ce qu’on trouve de plaisant avec les transferts, on peut visiter un autre endroit.  Le temps d’attente était seulement de 1h 20.  Juste assez pour ne pas courir et pas trop long pour ne pas avoir l’impression de perdre son temps. Parfait pour se dégourdir d’avoir été inerte pendant une couple d’heures et se préparer pour un autre 4 heures de vol.  Mais, je serai franche pour vous dire que les 2 dernières heures, je les ai trouvées interminables.  Je n’avais plus de position, je cherchais une façon de roupiller un peu, sans succès.  Pis j’avais FRETTTTE !

À l’aéroport de Caroline, il y avait quelques militaires en attente d’embarquement.  J’étais impressionnée, je vois juste çà a TV. hihi  Une fois l’avion posé sur la piste de VEGAS, une agent de bord a pris le micro et envoyé ce message:  Mesdames et Messieurs, nous avons à bord quelques militaires et nous tenons à les remercier pour ce qu’ils font pour nous. Et le monde ont applaudi.  J’ai trouvé ça cool !!!

Dès l’ouverture des portes de l’aéroport pour chercher un taxi, nous avons senti les 35 degrés qui nous accompagneraient tout au long de notre séjour.  Je me suis demandée si je préférais pas retourner illico dans l’avion ! hihihi  Mais non, mais non…. !

On débarque à l’hôtel (Planet Hollywood Towers) et tentons de se rendre à la réception pour s’enregistrer.  La seule chose qui nous frappe à l’arrivée, c’est la foule !  My God qu’y a du monde.  Tous de jeunes, entre 25 et 35 ans.  Ça se promène partout avec un verre ou une bière à la main, et ça parle fort.  Il est autour de 13h 45, on peut dire qu’eux autres sont déjà sur le mode RELAX et profitent du bienfait de la piscine (dans tous les sens du terme).  Y’a un bar situé sur l’emplacement.  La grosse musique BOUM BOUM !  Bref, j’y reviendrai, parce que là  on est toujours à la recherche de la réception qui en passant, est d’un décor très urbain.  Les indications ne sont pas claires… il est indiqué une flèche que nous prenons pour un signe de se rendre plus haut alors qu’il fallait juste aller tout droit ! ah ah ah.  On s’enregistre et on a hâte de voir la chambre.

Bouton 51 de l’ascenseur nous dirige tout droit vers notre refuge pour la semaine.  On débarre la porte et premier réflex c’est d’ouvrir la lumière qui se trouve à notre droite.  Surprise !  Le store qui couvre la grande fenêtre murale se lève automatiquement laissant place à la vue superbe de VEGAS.  Wowww !  Plus tard, on s’apercevra que le contrôle de ce store pourra se faire à même la manette de la télé.  Le luxe quoi !  Quelques minutes plus tard, notre balloune est pétée lorsqu’on s’aperçoit qu’y a une porte communicante avec une la chambre d’à côté.  Et quelques minutes plus tard encore, on entend des voix l’autre côté de cette dite porte !  On se regarde….. Ah non,non !!  On va s’informer au desk savoir si toutes les chambres sont ainsi.  Ils sont surpris de notre remarque car selon eux, c’est bien isolé, mais nous rassure que si y’a quelque chose, on a juste à appeler et ils enverront la sécurité !  Ben oui…..

Chambre 5127

Chambre 5127

Après avoir défait les bagages, et en partant pour la recherche d’un resto (ça pressait… le dernier repas datait de 6h 30 le matin) et qu’il était autour de 17h 00 pour notre corps, nous sommes passés faire une p’tite visite de reconnaissance à l’endroit où j’y passerai la majorité de mon temps cette semaine, j’ai nommé…. la piscine !  Olé Shit !!!  Comme je vous mentionnais un peu plus haut, le gros BOUM BOUM sur gros système de son, tes tables directement installées dans la piscine avec des bières, monsieur Muscle un peu partout, et….. quelques agents de sécurité (heureusement, ils ne revêtent pas l’uniforme, mais bien un T-Shirt rouge) qui veillent à ce que tout se passe correctement et surtout à contrôler l’entrée et sortie des gens afin de s’assurer qu’il s’agisse bien des résidents de l’hôtel.    PARTY !!!  Woohooo !

Première chose qu’on remarque est justement un des agents sécurité (un autre monsieur Muscle) et la première question que mon chum veut savoir: « Est-ce que c’est comme ça tous les jours, ou juste parce qu’on est samedi ? »  Non, non, c’est parce que c’est samedi, ça peut aussi se prolonger au dimanche, mais la semaine, c’est plutôt tranquille, qu’il nous répond.  Ah bon, d’accord !!!  Je vous met un aperçu de la piscine d’ailleurs.

Au retour de notre souper, alors que nous traversions le couloir pour nous rendre à notre chambre, une des portes était entrouverte et on a pu s’apercevoir que c’était le PARTY encore là…. Ca riait et parlait fort ! On a bien pensé de changer de chambre compte tenu des bruits, de la porte communicante, mais on a décidé d’attendre, question de voir comment tout se passerait.

La soirée fût rapidement passée, nous sommes allés faire une épicerie et revenus en taxi.  Le chauffe de taxi qu’on a eu pour se rendre a l’épicerie était de mauvaise humeur.  Avant même de partir, il gueulait déjà après un autre chauffeur.  Ca promet.. que je me dis !  La « ride » a été plutôt désagréable, roulant vite, et de manière brusque.  On avait pas trop long à faire, et c’est avec empressement que nous sommes débarqués, une fois rendue.  Un fou !  Le retour fut beaucoup plus plaisant avec un chauffeur des plus gentils.  Heureusement y’a toujours exception à la règle !

Cette nuit, il est arrivé à quelques reprises d’entendre des gens parler fort dans le corridor.  Et pour finir en beauté, notre frigo n’est pas super froid alors que nous avons stocké quelques bouteilles d’eau et quelques articles d’épicerie.

Ça sent le changement de chambre…..

Posté dans Voyages | 1 Commentaire »