Archives de août, 2010

30 Août
2010

LOVE

Juste être assise dans mon siège et regarder cette salle avec les écrans transparents bleus qui servent de séparations entre les différentes sections de la salle, je suis excitée !

Yé, ça commence !  Tout en douceur, chacun des « acteurs », si je peux les appeler ainsi, prend sa place.  La magie s’installe déjà !  J’avoue qu’au début, je me demandais si ces fameux rideaux transparents nous voilerait la vue pendant un bon bout… ce qui m’empêchait de voir partout (je veux tout voir, et rien manquer) hihi

Soudain, tout tombe, et la chanson GET BACK nous fonce dessus !  Wow, ils sortent de partout, y’en tombe du plafond, mêler de confitis.  C’est carrément hallucinant !  On a la bouche grande ouverte et sommes hypnotisés par le spectacle qui s’offre à nous.  On est de surprises en surprises.

Et ce fût ainsi tout le long du show.  Il y avait trop à voir en même temps…. J’aurais voulu posséder plus de yeux pour ne rien manquer, et de plus de mains pour applaudir encore plus fort !  J’étais comme une enfant émerveillée.

Je suis toujours fascinée quand je vois les décors se métamorphoser devant nos yeux et ne pas vraiment s’en apercevoir tellement on est subjuguée par ce qui se passe dans un autre coin de la scène.  C’est la perfection, tout est précis.  Et que dire du talent de ces gymnastes, quel travail ils font !!!

J’ai peu de mots pour dire combien Yves et moi avons adoré ce show si spectaculaire, magique, ingénieux, touchant.  Nous avons passé des moments magiques, inoubliables et privilégiés…. trop courts naturellement 🙂

J’aurais tellement voulu que ça ne se termine pas.  J’en voulais encore et encore….

Posté dans Voyages | 1 Commentaire »

29 Août
2010

Pousser sa luck

Un p’tit matin relax !  Aujourd’hui, rien ne nous attendait alors on a décidé de prendre l’autobus de la ville et se rendre complètement à l’extrémité de la Strip afin d’aller prendre la photo classique de la pancarte annonçant LAS VEGAS, et laquelle on retrouve dans tous les films et les pubs sur Las Vegas.  C’est situé à l’entrée de la ville tout à côté de l’aéroport.  J’ai pas  besoin de vous dire que nous n’étions pas les seuls touristes à tourner autour.  Et c’est fou, de cette extrémité de la Strip, nous pouvions apercevoir notre hôtel à l’autre bout.

Une fois la photo prise, on reprend l’autobus qui nous mènera à l’autre extrémité de la Strip, cette fois Downtown, ou se côtoient les boulevards Casino et Freemont.  Fremont est la rue ou il y a une allée piétonnière et ou sont tournés la plupart des films sur Las Vegas.  Rue de lumières et de casinos.

Au retour, nous avions l’idée de monter au sommet de la Stratosphère.  C’est un hôtel, mais sur le toît, on y retrouve des manèges extrêmes, qui nous lancent ni plus ni moins dans le vide.  Vous avez certainement déja en avoir entendu parler.  Alors qu’on se dirigeait vers la bâtisse, je dis à Rominet que je serais probablement intéressée à embarquer dans le manège « Insanity ».  Bon je le disais, mais j’étais pas tout à fait convaincue moi-même… hihihi.  En fait, comme je sais que je n’ai pas le vertige, j’ai tenté de pousser ma luck un peu plus !!! ah ahah    On se dirige tranquillement vers le comptoir des « tickets » pour aller acheter les billets pour aller observer.  Parce qu’on peut monter juste pour observer les « malades » qui décident de tester leur anxiété… le coût est de 15 $.  Mais on pose la question à la préposée à savoir une fois qu’on est rendus en haut et qu’on décide de faire un tour d’un manège, est-ce possible…oui mais le tour revient plus cher que si vous l’acheter ici en combo (observation + 1 tour de manège)….

Yves me regarde pour savoir ce que je fais (parce que lui, c’est certain qu’il n’embarque pas… je serai SEULE).  Ayoye, je peux-tu prendre 1 minute pour y penser ?  Non, elle attend après nous, pis y’a d’autres personnes en arrière !  Heu,,,,,,  Yves revient vers la préposée et achète le billet pour observation et le billet combo (avec manège).  Ça y est, c’est fait.  J’sais pas pourquoi, j’ai tout à coup senti des p’tits papillons me chatouiller l’estomac !  Je demeure toutefois TRÈS calme…. pas question de paniquer.  On respire et on se fait à croire que c’est pas si pire que l’hélico dans lequel tu étais aussi suspendue.  Bon je sais… C’EST pire !

Je cherche la salle de bain, il me semble que je devrais aller y faire un p’tit tour…question de s’assurer que mon diner devrait passer avant de prendre place dans le manège…hihihi (je ris jaune là).  Pendant que je suis dans le cabinet, je me fais la réflexion qu’y a peut-être une fenêtre que je pourrais ouvrir pis me pousser en douce….   Pas le choix, faut je sorte de là un moment donné !   Ça va Minette, me demande mon chum… Ben sûr que ça va !  Et on continue de monter, escalier roulant, ascenseur.  C’est haut.  En fait, les manèges sont à 64 pieds au-dessus du sommet de la Stratosphère qui est haute de 900 pieds.  L’ascenseur s’ouvre, on est au centre observatoire, mais à l’intérieur.  Je m’approche du bord des fenêtres, question d’apprivoiser la hauteur qui m’attend.  Ensuite, on fait la file pour passer au « scan ».  Ben oui, ils nous fouillent avant de se rendre sur le site du manège !  Rominet me dit que je peux toujours décider de ne pas le faire rendue au manège.  Je me demande moi-même pourquoi je suis là ! hihi

Est-ce que je vous ai dit en quoi consistait le manège ?  Il s’agit d’un genre de bras mécanique contenant 10 sièges et qui quitte la terre pour se tasser complètement dans le vide et qui nous « spin » à une vitesse atteignant 3 G en nous penchant en même temps à un angle de 70 degrés (face vers en bas), ce qui fait que tu vois le monde ben ben p’tit en bas.

Bon, on franchit la porte de dehors et je me mets en ligne, attendant mon tour qui vient plus vite qu’on ne le veut ! hihi  Le tour précédent vient de finir, c’est mon tour.  Je m’approche de mon siège, Yves s’en va de l’autre côté.  Tabarouette, je suis attachée et je respire par le ventre !!!  Y’a rien là encore, on est sur la « terre », manière de parler.  Ok, tout le monde est prêt.

On me demande mes lunettes fumées... Ouf, ça promets !

On me demande mes lunettes fumées... Ouf, ça promets !

La barrière de sécurité érigée sur le bord de l’édifice s’ouvre… le manège commence à bouger.  Voilà, je dirais la partie la pire est celle ou tu glisses de la terre…au vide total.  J’ai pas osé tout de suite regarder en bas, je regardais droit devant.  Et lorsque le manège s’est mis à tourner, j’ai regardé en bas.  Je me disais que je ne pouvais pas faire ce manège et ne pas l’apprécier à sa juste valeur, tant qu’à être dedans. Wow, quel feeling d’être complètement dans le vide !!

C'est parti, et je m'amuse !

C'est parti, et je m'amuse !

Le tour a duré environ 2 ou 3 minutes (je sais vraiment pas), et enfin, on regagne la terre.  Mais j’ai vraiment aimé ça.  C’est du « feeling » à son meilleur.  Je suis contente, je l’ai fait !!

Finalement, j’ai tu parlé de « malades » moi ?

Posté dans Uncategorized | 4 Commentaires »

29 Août
2010

Visite du Grand Canyon en hélicoptère

C »est avec tellement de fébrilité que nous attendions, à la porte de notre hôtel, le mini bus qui venait nous chercher pour nous emmener à l’aéroport ou nous attendait l’hélicoptère car nous allions visiter le Grand Canyon, non pas en auto, non pas en autobus, mais en HÉLICO !!!

Avant tout, je veux vous raconter une anecdote.  Hier en arrivant, nous nous sommes adressés directement à la réception afin de réserver notre tour avec 5 autres personnes du groupe.  Le poids total des passagers ne doit pas excéder 1340 lbs.  Donc on nous demande notre poids à tour de rôle.  Oh My God… j’haïs cet exercice !  Je soupçonne que les femmes aient un tantinet évalué leur poids à la baisse… hihi !  Et, y’a un homme, quant à lui, en a mis un peu plus, et vous savez combien il avait inscrit comme poids ?  105 lbs !  Une fois terminé, la préposée additionne les livres et la somme donne 10 lbs de moins que la limite permise.  Elle nous avise qu’elle peut faire la réservation en mentionnant ce nombre total du poids, mais qu’une fois rendus sur place, avant l’embarquement, tous doit se faire peser afin de bien équilibrer le poids dans l’hélico, et que si le poids dépasse la limite permise, un de nous devra s’abstenir d’embarquer, mais qu’il devra payer quand même !  Ben voyons donc…..

Alors pour s’assurer, ils ont été chercher une balance… oui oui une balance.  Quoi ?  On va se peser devant tout le monde ????  Eille si je m’attendais à ça moi !! Bon, au moins la préposée écrivait le poids, mais ne le disait pas.  Fiou….  Ben caline, on était overweight.  Je vous l’avais bien dit que je soupçonnais que la plupart avait mis leur poids à la baisse.  Sauf le monsieur qui avait mentionné 105, son vrai poids était 99,5 lbs.  Tabarouette, c’est le poids que je pesais à la naissance ça ! hihihi  Finalement, vu qu’on ne pouvait pas tous embarquer ensemble, vu le poids, on a décidé de diviser le groupe…

Bon alors ce matin, comme je disais, le mini bus est venu nous chercher pour nous rendre à l’aéroport.  Une fois rendus, tout a été bien organisé et voilà qu’on monte à bord.  Un p’tit cours rapide de sécurité et le tour est joué.  Les places dans l’hélico sont attribuées par eux indépendemment du poids de chacun.  On s’attache, on mets notre casque d’écoute, on part l’hélice, ça y est, on lève de terre.  Mais c’est fou de se sentir lever de terre et survoler d’à peine quelques pieds au-dessus de la piste le temps d’aller se positionner pour décoller.  Et voilà, autorisation de décollage !  Quel feeling!!!!  Les premiers 5 minutes, je vous l’avoue, j’étais tendue.  Normal, tout vibrait et comme c’est vitré tout le tour, on voit tellement bien.  J’étais située à l’arrière, sur le bord de la porte.  Quelle vue !  Là ou mes yeux se sont grand ouvert, c’est lorsque nous montions face à une montagne, et qu’une fois rendus au sommet, nous apparait cette magnifique vue du paysage.  Wow, Wow et re Wow !!!!  Je ne peux pas l’expliquer.  J’ai fini par me détendre, et profiter de ces beaux moments.

Le casque nous permet de se communiquer entre nous, et d’entendre le pilote commenter ce qu’on voyait.  C’était pas mal trippant.  Quand il ne parlait pas, la musique comblait le silence.  On a entendu du U2, Beatles, Michael Jackson, Elvis Presley.  En fait, le pilote nous expliquait que la musique était basée sur des films ou l’on retrouvait des scènes d’hélicoptère.

J’ai su que nous volions à une vitesse ayant atteint jusqu’à 296 km/h alors que j’avais toujours le feeling d’être suspendue entre ciel et terre et de bouger à peine.  C’est fou hein !!!  Maudit que c’était beau, survoler la rivière Colorado.  Y’a même des maisons qui y sont installées, mais ça je comprends pas.  S’installer au milieu de nul part, avec des kilomètres à faire avant de voir de la civilisation… hihi

Après environ une demie-heure, nous avons atterri au fond du Grand Canyon.  J’ai trippé quand l’hélico tourne en rond en penchant un peu de côté… et quelques fois on avait quelques petites turbulences quand on survolait au-dessus des montagnes dû aux pressions d’air.  Rien de bien fort, mais tu te sens pas gros là-dedans, pis tu vois très bien la terre en bas, si vous voyez ce que je veux dire ! ah ah   Je disais donc que nous avions atterri pour admirer de plus près ce trou béant.  Une autre hélicoptère était déjà sur place, et quelques tables de pique-nique sont aménagées.  Tout est pensé !  Ils nous ont offert un p’tit snack accompagné d’un breuvage au choix, et nous avions même droit à un verre de champagne.  Nous y sommes restés environ 30 minutes et sommes repartis.

C’est vraiment capoté comme c’était beau !  Je cherche le vrai qualificatif pour l’exprimer mais je trouve pas.  C’était MA-LA-DE !!!  Beaucoup d’émotions de tout voir ça de haut.  Et je me rend vraiment compte que j’adore les hauteurs et je remercie « je ne sais pas trop qui en haut » de ne pas m’avoir donné cet attribut qu’on appelle le « vertige ».  Ainsi, je peux m’adonner à toutes sortes d’activités.  Parlant de vertiges, y’a une jeune fille d’environ 15 ans qui était dans notre groupe et, pauvre p’tite, elle ne filait pas pantoute…. t’sé le genre que tu parles pas, que tu as la tête penchée un peu sur le côté, que t’es blême, pis que tu te fous complètement de ce que le pilote raconte pis que tout ce que t’espère, c’est de revenir au plus vite, ben c’était ce qu’elle vivait.  Elle avait des nausées tout le long.  Pis au retour, c’est son frère qui a été obligé de se servir des p’tis sacs blancs ! 🙂  Quant à elle, elle n’en a pas eu besoin, mais je suis certaine qu’elle était bien contente de toucher terre !  On a quand même volé pendant 1h 30.

Le pilote nous expliquait qu’une tempête de vent qui soulevait le sable était active dans la région et que nous la sentirions dans l’air jusqu’à Vegas.

En terminant, je dirais qu’on est pas mal heureux d’avoir fait cette activité par hélicoptère, et que je considère que c’est un « MUST ».

Ce soir, nous sommes allés souper au Harley Davidson Café sur la Strip et sommes revenus en marchant jusqu’à notre hôtel.  On en a profité pour visiter le Ceaser Palace !  Quel hôtel !!!!!  C’est d’un chic… et les boutiques qui s’y trouvent c’est pas pour moi !  hihi  Mais c’est très beau à voir.  Dans la chambre de bain, la musique qui y jouait était de Céliiiiiine !!!

Bon, je termine ici, je vais aller me tremper dans un bain pis me crèmer.  C’est fou, j’ai la peau tellement sèche, que j’en pèle !  J’ai même les lèvres sèches comme on les a parfois l’hiver… c’est pas peu dire hein ! L’air ici est très très sec !  J’ai la peau de croco…ils vont me prendre pour faire des sacoches 🙂

C’est demain soir que nous allons voir le spectacle LOVE du Cirque du Soleil… j’ai les billets en main !  Woohoo!

À demain xx

Posté dans Voyages | 2 Commentaires »

27 Août
2010

Elvis y était !

C’est avec 3 heures de moins à nos montres que nous avons atterri sur la piste de Las Vegas avec nul autre qu’Elvis à bord.  Eh oui, avec une destination comme Las Vegas, il ne faut pas se surprendre que le King soit des nôtres !!!  Il nous a épargné ses chants… Thank God ! 🙂

Nous avons décollé à 9h 20 pour atterrir à 11h 20, malgré une durée de vol de 4h 45.  Ceux qui me connaissent n’auront pas de difficulté à me croire si je dis que tout le long du voyage j’essayais de calculer depuis combien de temps qu’on était en vol alors qu’à 10h 30 j’ai décidé de reculer ma montre de 3 heures (décalage horaire).  J’ai dû demander 2 fois à Rominet de m’expliquer.  Mais c’est vraiment cool de reculer le temps de 3 heures…. la journée nous parait tellement longue.  Rappelez-vous quand à l’automne on recule d’une heure… cette journée nous donne plus de temps pour faire tout ce qu’on veut… imaginez 3 heures !  Chaque fois que je regardais l’heure, il n’était que…..  J’adore !  Et c’est spécial de ne plus savoir à quel heure on fonctionne… celle que le cadran indique ou celui de notre corps qui réclame la nourriture.  Et je pense à Rominet qui doit prendre un médicament avec le souper… c’est quel heure le souper ?? hihi  Là je vous parle, il est présentement 17h 40 alors qu’en réalité chez vous (et dans mon corps) il est 20h 40.  Et là…nous… on s’en va souper pis se promener sur la Strip.

Y fait chaud vous dites ???  Je dirais plutôt « tapant ».  En arrivant, bien sûr on s’est empressé d’aller zyeuter notre chambre.  Et ensuite… direction piscine !  Wow c’était bon.  Parlant de chambres, l’hôtel comporte 64 étages, et nous sommes localisés au 58e.  Et, avec un p’tit supplément, nous avons demandé d’avoir vue sur la « Strip ».  Moi qui ai toujours rêvé d’habiter en hauteur, me voilà bien servie.  C’est comme si nous avions Las Vegas à nos pieds.  Et que dire de la vue !!!  Je vous mets une photo de la piscine de l’hôtel ainsi qu’une de l’hôtel vue d’en bas !

Finalement, à tous ceux à qui j’ai dit que je n’étais pas plus excitée qu’il fallait de partir à Vegas, je me ravise.  Je suis hyper contente.  C’est beau, c’est gros, c’est chaud, c’est too much !!!  Et je ne l’ai pas encore vue de soir, alors…. de ce côté là je vous en reparle !

Chaque fois que nous avons voyagé, nous atterrissions à Fort Lauderdale.  Donc, ce qu’on voyait en bas lors de l’atterrissage était la mer.  Cette fois, on a survolé le désert, le Grand Canyon avec ses 277 milles de long, ainsi que la rivière Colorado.  C’est immense.  De plus, au moment de l’atterrissage, c’était tous les grands hôtels qui longeaient la piste.  Enfin, c’est difficile pour vous d’imaginer, mais comme une image vaut mille mots, j’ai fait une petite vidéo de l’atterrissage que j’avais envie de partager avec vous.

Pour la visionner, rendez-vous sur mon facebook car le fichier est trop gros pour insérer ici malheureusement !  Demain matin, nous partons en hélico pour survoler le Grand Canyon, j’ai hâte de vous en reparler….

Posté dans Uncategorized | 2 Commentaires »

26 Août
2010

VEGAS

Deux dodos et je serai rendue dans cette grande ville remplie de lumières et d’artifices. J’y serai pour quelques jours (5) où les principales activités prévues seront le tour d’hélicoptère survolant le Grand Canyon, et un spectacle du Cirque du Soleil « LOVE ».

Bien sûr, vous me connaissez, je viendrai vous raconter tout ce que mes yeux auront vu et ce que mes jambes auront marché. Au climat qu’il fera, je dois absolument m’attendre à souffrir de la « toupetta »… traduction: Le toupet qui frise !!! En effet, on s’attend à des températures de 45 degrés (sans humidité). Climat sec par là-bas heureusement !

J’ai très hâte d’arriver à l’hôtel et voir la chambre. Nous logerons au chic Trump Hôtel où 64 étages attendent les touristes. Espérons que je serai située assez en hauteur pour avoir une vue éblouissante.

Mais bon, pour arriver à cet hôtel, je dois avant tout être confinée dans ce petit espace restreint pendant tout près de 6 heures sur un vol d’AIR CANADA. Faut ce qui faut comme on dit !

À plus…. je vous mettrai des photos 🙂 xxx

Posté dans Voyages | 2 Commentaires »

03 Août
2010

C’est donc ben « weird » !

Depuis que je suis en Floride, j’ai eu le temps de constater quelques éléments ou faits qui me paraissent pas mal « Bizarre » ou du moins qu’on a pas l’habitude de voir, et j’avais envie de vous les partager.

Nous, à Montréal, quand on est dans l’autobus et qu’on demande un arrêt, on s’empresse de se placer près de la porte pour y débarquer sans trop faire attendre le chauffeur ou les autres qui nous suivent.  Ici en Floride, les gens demandent un arrêt, mais demeurent confortablement assis à leur siège, et même si le bus est arrêté, la personne prend tout son temps pour récupérer ses effets, se lever, terminer le dernier bout de conversation avec qui de droit, et là, il sort !  Et … le chauffeur attend bien patiemment !

Hier en allant se trimbaler dans un centre d’achat de Hollywood, Rominet et moi constations que le linge « d’automne » était sorti.  Allooo… l’automne ?  Eh oui, une boutique affichait tout grand « Entrez et voir notre nouvelle collection d’automne ».  Rominet me dit:  « Je me demande bien qu’est-ce que ça peut être leur linge d’automne… ça doit être des Capris » hihi  On rallonge juste un peu le short !

Une des journées que nous étions sur la plage, 2 jeunes hommes s’amusaient à passer et repasser en marchant au bord de l’eau.  Au premier coup d’oeil rapide, j’ai cru voir comme un foulard autour de leur coup et je me disais qu’il faisait pas mal chaud pour avoir un foulard, mais non, en regardant bien attentivement…..  c’était rien de moins qu’un serpent « un pyton plus précisément ».  Voyons donc, chacun avait son serpent autour du coup.  Je m’imaginais trop bien que l’un d’eux décide de se dérouler du coup et s’enfuir.  Vous imaginez la scène !!!  En tous cas….

Hier après-midi, alors que nous attendions l’autobus sur un des boulevards tranquilles de Hollywood, un pick-up dans lequel il y avait 3 jeunes dans la vingtaine, assis dans la boîte du camion passe devant nous en ralentissant pour tourner.  Un des jeunes lève la main et nous montre une sorte de pistolet (rassurez-vous, il était en plastique, mais quand même) et regarde mon chum en disant quelque chose comme:  « Je vais te faire sauter la tête !! » Ça par contre, j’ai moins aimé….  Même si on sait qu’ils s’amusaient.. Hum Hum !!

Je me demande bien pourquoi un hôtel qui offre des chambres équipées d’une cuisinette avec chaudrons – vaisselle et tout… n’offre pas le savon à vaisselle ni torchon.  Par contre, ils fournissent le linge pour essuyer la vaisselle !  Rien à comprendre.

Ça fait 2 nuits qu’on se fait réveillés par une alarme d’incendie vers 5h 00 du matin.  Moi, il me semble que si j’exploitais un hôtel, et que l’alarme était en dérangement, je n’aurais pas attendu pour faire venir le réparateur Maytag afin d’éviter ces désagréments à mes clients !!!

Les gens sont plutôt gentils ici en Floride. Quand ils vous rencontrent sur la rue, il n’est pas rare qu’ils vous regardent droit dans les yeux et vous disent bonjour.  Sympathique non ?  Hier p.m. nous attendions l’autobus et il y avait un jeune homme qui attendait avec nous.  Il s’ouvre un paquet de gomme, et nous en offre.  Je n’ai jamais vu ça par chez nous !  De plus, les gens se donnent leur passe de jour entre eux. Par exemple, quelqu’un qui descendait de l’autobus, a offert sa passe à celui qui montait.  C’est ce qu’on appelle « Passez au suivant »! 🙂

Parlant de « passez au suivant », comme c’était notre dernière journée à la plage aujourd’hui (snif snif), nous ne voulions pas revenir avec notre chaise et parasol de plage que nous avions achetés en début de semaine.  Nous avons donc offert le kit à 2 filles installées tout près de nous et qui restaient encore quelques jours.  Nous leur avons fait bien plaisir !

C'est moi derniere journee

C'est moi derniere journee

C’était mon dernier article écrit en provenance de la Floride !  Je vous laisse une photo prise de moi.  Je ne voulais plus sortir de l’eau cet après-midi même si Rominet me disait qu’il fallait y aller.  Je savais trop bien qu’en sortant, je n’y remettais plus les pieds et que c’était finiiiiiiiiiiiii !!!

Posté dans Uncategorized | 7 Commentaires »

01 Août
2010

J’comprends pas

J’comprends pas comment quelqu’un fait pour jogger sous le soleil à 45 degrés celsius !!

J’comprends pas comment quelqu’un peut passer toute sa journée sur son cellulaire alors qu’il est sur la plage !

J’comprends pas comment il se fait qu’en Floride, il y ait beaucoup plus de monde sur la plage l’été que l’hiver alors que la saison haute ici… c’est l’hiver !

J’comprends pas comment quelqu’un peut porter ses lunettes fumées lors d’un souper dans un resto quand les lumières sont tamisées !

J’comprends pas que la Loi du cellulaire au volant ne soit pas appliquée partout sur la planète…pourtant ce sont les mêmes risques !

J’comprends pas comment un parent peut laisser ses jeunes enfants jouer dans le sable, au gros soleil sur le bord de la mer…. SANS CHAPEAU !

J’comprends pas comment quelqu’un peut être aussi insouciant de ses voisins de chambre en laissant claquer sa porte….à n’importe quelle heure !

Non….j’comprends pas !!

Posté dans Juste du miaulage | 2 Commentaires »