Archives de avril, 2010

22 Avr
2010

Un p’tit matin triste

Ca vous arrive de vous lever en étant triste ou avec le cafard ? Juste de même, sans raison évidente ? Bon je dis sans raison, mais au fond, on sait toujours un ti peu pourquoi, mais franchement, on devrait pouvoir se maîtriser non ? Je vous entend déjà dire : « Ah t’en fais pas, ça doit être les hormones! » Ces chères hormones sur lesquelles on met tout le blâme !

Ben c’est une journée de même pour moi aujourd’hui. J’aurais cru que ma journée aurait été meilleure que celle d’hier qui était nulle, et que tout allait de travers au bureau ! Heureusement, elle s’est bien terminée avec un bon p’tit souper composé de pâtés-fromages et petites bouchées… le tout gentiment concocté par Rominet. J’avais juste à m’asseoir et bouffer !

Ce matin, pendant que je déjeunais, comme si je n’étais pas assez triste de même, j’ai décidé de visionner l’émission « La fièvre de la danse » dans laquelle un couple dansait une chorégraphie représentant toute la détresse d’une femme qui doit se batte contre un cancer du sein. Too Much ! C’était d’une beauté, mais en même temps d’une tristesse. Les juges étaient tellement émus eux-mêmes qu’ils en avaient de la difficulté à émettre leurs commentaires suite à la prestation. Ais-je besoin de vous dire comment étaient mes émotions ??? Un p’tit peu masochiste de ma part, n’est-ce pas ? Bof, ça fait tellement de bien de se laisser aller des fois….

Bon souhaitons que ma journée au boulot soit meilleure aujourd’hui. Une chose qui est certaine, c’est qu’elle se terminera dans la joie car mes belles cocottes Jade et Lorie s’en viennent à la maison pour souper et y passer la soirée en attendant que maman et papa soient prêts à les recevoir en fin de soirée. Comment ça « prêts à les recevoir » ?? Ben oui, je ne vous l’ai pas encore dit, mais ils ont été sélectionnés pour participer à une émission de télévision (je vous en parle lors d’un prochain article…promis) dont le dernier tournage a lieu toute la journée aujourd’hui et risque de se terminer tard dans la soirée. Alors mamie et grand-papa minou vont se faire un plaisir de s’amuser avec elles au parc après le souper, leur faire prendre le bain, et écouter un bon p’tit film. Ensuite, quand viendra le temps, on ira les reconduire à maman-papa !!

La tristesse se sera complètement envolée…. Vivement ce soir !!!

Posté dans Neuf vies | 1 Commentaire »

17 Avr
2010

Le blues d’la Métropole

Confortablement installés dans nos sièges, je jète un p’tit coup d’oeil à ma montre….déjà 20h ? On aurait pas cru ça à voir le nombre de sièges libres à l’arrière du théâtre St-Denis!! Le show commence dans quelques minutes. Bon je me dis qu’il doit y avoir des retards en tab…. J’peux pas croire qu’autant de gens se seraient laisser « leurrer » par les critiques des médias ??

Bon voilà qu’on donne le signal, les lumières se tamisent de plus en plus. Silence, ça commence!! La première mélodie à nous ramener dans nos souvenirs est « Tous les palmiers, tous les bananiers…. » suivi par « J’ai oublié le jour… » et ainsi de suite en passant par « La complainte du phoque en Alaska », « Chinatown » et l’incontournable « Ginette… ».

Là où j’ai été fascinée, c’est d’assister aux changement de décors au gré des tableaux, des mélodies. Et tous ces changement sont opérés par les comédiens eux-mêmes en même temps que leur interprétation. Tout ces décors qui se transforment sous nos yeux, des rues et ruelles de Montréal à une forêt de bouleaux, en passant par le Chinatown sous la neige, c’en fût assez pour se mériter une pluie d’applaudissements. Vous devriez voir « Ginette-fais-moi-sauter-dans-ton-cerceau » en première partie. Même dans ma propre imagination, Ginette n’était pas si belle et sexy ! On comprend pourquoi elle met d’la brune dans les lunettes !!!!!

Et comme si c’était pas assez, dans un des tableaux on peut apercevoir une projection qui transforme les murs de briques en hangars de tôle ou qui font défiler sur un écran central des images du Canadien des années ’70 et de la bonne époque de l’Expo 67.

Vous aurez sans doute deviné que Yves et moi avons été éblouis par cette production qui nous rappelle Montréal et ses quartiers. La soirée a passé trop vite, même si le spectacle a débuté à 20h pour se terminer à 22h 45. On en voulait encore …. Beau dommage pour ceux qui se sont laissés influencés par les critiques, ils ont manqué un excellent show ! Yves et moi, on se disait que c’était un des bons show qu’on avait vu jusqu’à maintenant ! Bon c’est certain que les voix ne sont pas toutes « justes » (surtout si on pense à Normand D’Amour), mais on s’en fout complètement tellement on est imprégnés dans nos souvenirs provoqués par ces balades et de toute façon, la troupe d’acteurs/chanteurs produit une magnifique harmonie vocale ! En sortant du théâtre, tout ce dont j’avais envie, c’était de ressortir les « tounes » de Beau Dommage que j’avais un tantinet oubliées.

En terminant, une petite suggestion…. Lorsque vous constatez que c’est la fin, même si vous êtes tentés de partir rapidement afin d’éviter la cohue de la sortie… OUBLIEZ ÇA !!! Demeurez plutôt à votre siège, et savourez le spectacle jusqu’à la toute fin… jusqu’à ce que vous ne voyiez plus les comédiens sur scène. Alors là, mais seulement à ce moment là, vous partirez !

Posté dans Neuf vies | 3 Commentaires »

03 Avr
2010

C’est l’été

Beau p’tit week-end n’est-ce pas ? Dame Nature a décidé d’être trèèèèès clémente avec nous et nous a envoyé monsieur Galarneau et a haussé ses températures, de quoi battre bien des records !

C’est certain que tous ces facteurs mis ensemble nous donnent juste l’envie de sortir de notre hibernation. Alors c’est ce qu’on a fait. Hier, nous avons tout sorti du cabanon. Tables, chaises patio, balançoire et on s’est installés pour lire, boire un peu d’alcool, et recevoir à souper…dehors ! Oui oui, un 2 avril, on a souper dehors !

Parlant d’alcool, mon Rominet s’est fait plaisir et s’est acheté une belle machine pour faire des drinks exotiques. Depuis que nous étions allés en croisière, il voulait à tout prix s’en procurer une, mais une vraie ! Vous savez les drinks qu’on vous sert dans le Sud (Pina Colada – Margarita ou encore DaiQuiri), avec la glace parfaitement pilée et qui fait que la paille tient toute seule au milieu de votre Pina Colada ? Eh bien c’est celle là qu’il voulait. Je vous met la photo de son acquisition, et je vous met la photo d’un drink qu’il m’a servi aujourd’hui pendant que je me faisais bronzer. Un 3 avril… en maillot… sur ma chaise longue, mon iPod dans les oreilles, et mon chum qui vient me servir un DaiQuiri ! Avouez….

Aujourd’hui, comme le soleil et la chaleur étaient encore au rendez-vous, on s’est empressé d’aller faire les commissions tôt cet avant-midi pour profiter de l’après-midi dehors. Rominet me convainc d’aller acheter une trousse d’ouverture de piscine. Je le regarde et je lui dis « Vraiment ? Tu capotes-tu un peu ? On est juste en début d’avril… » Je savais, moi, ce qu’il avait en tête !!! Mais bon, je me suis dit que c’est pas parce qu’on l’achète qu’on est obligé de s’en servir immédiatement, on l’aura, pis c’est tout !

On se rend donc au détaillant de piscine ! Caline que c’est beau là-dedans. Tout est invitant et c’est normal, ca représente l’été ! On va donc chercher la trousse en question, puis on en profite pour acheter du chlore (incluant une p’tite promotion). ON passe devant les jouets, vous savez les fameuses nouilles pour flotter…. bon je dis qu’on pourrait bien en acheter quelques-unes pour amuser les p’tites quand elles viendront. Ça y est, on se dirige vers la caisse. Mon chum m’avise que ca devrait coûter autour de 125$. La caissière fait le total et m’informe du montant: 86$. Je réfléchis tout bas en me disant que c’est rare que Rominet se trompe dans ses calculs (il est tellement fort en chiffres), mais coudonc, je me dis que peut-être qu’un des prix était plus bas qu’annoncé sur les tablettes. Je me tais, je paies, pis on sort.

Une fois dehors, Yves me dit: « Minette, c’est rare que je me trompe dans mes calculs, la caissière a juste oublié de facturer la trousse d’ouverture ! » On part à rire et ce n’est pas sans se rappeler une certaine pub qu’on se regarde et qu’on lance, haut et fort : « Fais partir l’auto….. Fais partir l’autooooo !!! »

Ah, et il faut que je vous dise…. Rominet a bel et bien décidé d’ouvrir la piscine AUJOURD’HUI. Incroyable !!!

Posté dans Neuf vies | 2 Commentaires »

01 Avr
2010

Vivement Pâques !

Quelle fête de l’année préférez-vous ? Noël ? St-Valentin? St-Jean ?… Moi c’est Pâques ! Pourquoi ? Parce que ça annonce le printemps, parce que c’est plein de belles couleurs pastelles, parce que c’est du chocolat à profusion sous toutes formes, et parce que ça me rappelle surtout quelques souvenirs de mon enfance.

C’est à Pâques que nous sortions nos belles p’tites robes plus légères et enfin les bottes étaient mises au rencart. On pouvait maintenant marcher avec nos souliers en cuir patan dont les talons faisaient toc toc toc sur les trottoirs. Et souvent nos tenues étaient accompagnées d’un beau p’tit chapeau de paille. Et selon mes souvenirs, il faisait toujours un beau gros soleil ce dimanche là ! Autant que l’on croyait au Père Noël, autant que le lapin de Pâques produisait le même effet. On se levait le matin de Pâques, et la première chose qui nous intéressait dès notre sortie de lit était de se précipiter vers le salon où nous attendaient nos surprises qui avaient été distribuées, bien entendu, pendant la visite nocturne de monsieur le Lapin. On retrouvait poupées, accessoires pour poupées, des chocolats…

C’est Pâques ce week-end, et pour l’occasion, mamie et grand-papa minou ont préparé une chasse aux cocos pour nos 2 cocottes (oh, un p’tit jeu de mot ici). Chacune aura son propre circuit et devra découvrir les surprises au fil des indices qui se cachent dans chaque surprise trouvée, et qui l’amènera vers le Trésor. Les filles étant encore jeunes, j’ai opté pour des indices en photo. C’est-à-dire que dans chaque coco accompagnant la surprise se trouve une photo de l’endroit où l’autre coco-surprise attend d’être découvert. Ca peut donc être une photo d’une lampe coccinelle située dans leur chambre au 2e étage, la photo de leur brosse à dents qui dirigera l’une d’elle vers la chambre de bain, ou même une photo de boîte de céréales…. vous comprenez le principe !

C’est la première année qu’on organise une chasse aux cocos, et j’ai bien hâte de les voir courir partout et admirer leurs visages illuminés à chaque trouvaille. Je le sais qu’elles vont être super excitées quand je leur annoncerai qu’une chasse aux cocos commencent…….maintenant !!!!

Joyeuses Pâques à vous tous, et surtout……bon congé !!!!

Posté dans Neuf vies | 3 Commentaires »