Archives de mars, 2009

24 Mar
2009

Ça manquAIT à ma culture

Comme je vous l’écrivais si bien dans ma présentation sous l’onglet TOC TOC TOC, je cours les plateaux de tournage.  Eh bien, hier soir, Rominet et moi, sommes allés participé au dernier enregistrement de l’émission « Ça manque à ma culture » diffusée sur les ondes de Télé-Québec du lundi au jeudi.  Cette émission ne faisait pas partie de mes émissions « à regarder sans faute »,  et c’est dommage parce que je viens à peine de la connaître, et elle disparaît des ondes.  On sentait sur le plateau une certaine nostalgie de l’équipe, que ce soit chez les techniciens, les recherchistes et même l’animateur.

Que dire des participants.  Tout d’abord j’ai été très étonnée de la familiarité des participants envers l’équipe du plateau.  Tout le monde se parlait comme s’ils se connaissaient depuis des lunes…. Ben c’était le cas !!!  La majorité des gens qui étaient sur place dans l’assistance sont tellement souvent là que même l’animateur de foule reconnaissait les nouveaux visages parmi ces gens.  Les habitués.. comme ils se plaisaient à nous dire ! No wonder qu’ils étaient comme chez eux !  Quand j’y pense…ils me tombaient sur les nerfs, mais j’arrive pas à dire pourquoi ???  (bon peut-être que j’étais un peu jalouse de leur complicité avec l’équipe… mettons !!)  Un moment donné je me tourne vers Rominet et lui demande: Y’a tu du monde qui a autant de temps à perdre pour être ici aussi souvent ?  En tous cas, j’ai vu qu’il existait encore plus « groupie » que moi !!!!

L’animateur, le beau Serge Postigo, est plutôt gentil et sympathique.  Il est généreux car à la fin de l’émission, au lieu de s’éclipser derrière les décors comme certains autres que j’ai rencontrés, il est demeuré sur le plateau et discutait librement avec les participants.

J’ai donc eu la chance de croiser Alex Perron, la belle Ima, Patrick Bourgeoys des BB, et Marie-Chantale Perron, pour ne nommer que ceux-là.  En passant Alex Perron sort un One-man-show qui s’appellera « Un gars, c’t’un gars ».  Ça l’air drôle !

J’en ai couru des plateaux d’enregistrement, et je pourrais vous confirmer que c’est un de ceux que j’ai apprécié.  On était là pour enregistrer 4 émissions (une pour chaque soir) et le tout se déroulait relativement vite.. pas trop de longueur.  Comme on avait la chance d’avoir le Groupe « Les Pornflakes » comme invités, les pauses étaient animées par des tounes de leur cuvée.. ca mettait de l’ambiance.  Sans compter les nombreux prix tirés ici et là !  Mais non, j’ai rien gagné.

Parlant de « gagnant », il y avait un tirage d’un voyage culturel pour 2 personnes à La Havane de Cuba parmi toutes les personnes qui avaient assisté aux enregistrements depuis le mois de janvier 2009.  Ca en fait des billets de tirage dans la boîte ca !!!  Et le tirage s’est fait hier soir et le gagnant était justement sur place hier soir.  Et vous savez quoi ?  Le monsieur qui a gagné ce voyage était un des habitués et il a participé aux 208 émissions.  Chaque semaine depuis l’existence de l’émission, le monsieur partait de Farnham (oui oui, de Farnham) et venait participer à l’émission. CHA…QUE…SE…MAI…NE !!!!

Il le méritait tu ce voyage là le monsieur d’après-vous ???

Posté dans Neuf vies | Aucun Commentaire »

19 Mar
2009

Lecture, quand tu nous tiens

La lecture, c’est vraiment une belle passion.  Je suis vraiment contente de l’avoir cette passion là.   Quand on a la lecture, on est jamais seul. Qu’on soit dans une salle d’attente, à une pause au travail, au resto (quand on mange seul bien sûr, parce que je voudrais bien voir celui qui me lirait dans face!! hi hi) ou en attente après quelqu’un, le temps n’est jamais long.   Je ne pars JAMAIS sans mon livre. 

Chaque fois que je visite une librairie et que je vois un livre qui m’interpelle, j’essaie de me contrôler, mais c’est plus fort que moi, faut que j’y touche, que je feuillette le livre et surtout, mais surtout, faut que je mette mon nez au-dessus des pages que je m’amuse à flipper pour y sentir l’odeur de l’imprimerie.  Immanquablement, un élan m’emporte pour sortir de là avec, en mains, un livre.

Boulimique que je suis (de lecture.. on s’entend!), si y’a un don que j’aimerais posséder, ce serait celui de pouvoir lire 3-4 livres en même temps.  Comme j’ai toujours un livre en cours de lecture, lorsque je tombe sur un autre bouquin qui semble intéressant, j’aurais le goût de le commencer sur-le-champs !  C’est vraiment compulsif mon affaire !

Êtes-vous comme ca vous autres ?

Posté dans Bouquinerie | 2 Commentaires »

02 Mar
2009

Pain de viande croûté ou pain crôuté à la viande ?

Question de prendre un peu d’avance sur les menus de la semaine, je décide de préparer un pain de viande hier après-midi qui servira de souper lundi ou mardi.  Par contre, je l’ai préparé sur la fin de l’après-midi. 

Pour commencer, je préchauffe le fourneau et, en attendant, je décide de trier les photos de la croisière.  Absorbé par ce que je faisais, 15 minutes plus tard, le fourneau était chaud et prêt, mais le pain de viande attendait toujours sur le comptoir.  Une fois au fourneau, je retourne au salon, et Rominet et moi commençons à regarder la télé.  Une idée me vient et je lui propose d’aller manger du vietnamien au resto .  Bonne idée qu’il me dit.  Pis le pain de viande qui cuit… on le laisse aller jusqu’à notre retour dans 1 heure ?  Ben non, on arrête le fourneau, on le repartira à notre retour.  Tout est fermé… on part !

Au retour, on se dépêche… douche..remet le pain de viande au four, et enfin on s’installe pour le STAR ACADÉMIE avec Céline !!!  Pis là, je me dis que je serais peut-être mieux de mettre le « timer » sur le poêle pour ne pas oublier que j’ai quelque chose au four.  Mais bon… je passe à autre chose pis fuck le timer !

Ben fuck le pain de viande aussi !!  Parce que finalement, vous vous en doutez bien, on l’a complètement oublié au fourneau.  Eh oui….2 heures plus tard (alors que ca prend environ 45 minutes à cuire), je saute du fauteuil et me dirige vers ce pain de viande qui criait à l’aide et qui espérait désespérément que quelqu’un vienne le sortir de là.  Shit, j’ouvre la porte et la couleur du pain de viande était légèrement passée du rose……au noir.  Cibol ! 

J’ose enfoncer un couteau à l’intérieur pour vérifier si c’est quand même mangeable.  Good, à l’intérieur il est moelleux, mais que dire de la croûte qui l’enrobe ??  Rominet qui me suivait de près a comparé mon pain de viande avec un pain croûté… sec à l’extérieur, mais mou à l’intérieur.  Il part à rire et me confirme qu’il aime bien les pains de viande croûtés.   Ben oui, c’est ca !  On l’a finalement laissé séché refroidir sur le comptoir et retourné au frigo en attendant de décider si on va le manger ou non ! 🙂

 

Facile comme recette:  Vous mélangez tous les ingérédients et formez un pain.  Mettre au four à 350 degrés et ….laissez brûler !!  Bon appétit !

Posté dans Neuf vies | 1 Commentaire »