Archives de la Catégorie 'Juste du miaulage'

01 Août
2010

J’comprends pas

J’comprends pas comment quelqu’un fait pour jogger sous le soleil à 45 degrés celsius !!

J’comprends pas comment quelqu’un peut passer toute sa journée sur son cellulaire alors qu’il est sur la plage !

J’comprends pas comment il se fait qu’en Floride, il y ait beaucoup plus de monde sur la plage l’été que l’hiver alors que la saison haute ici… c’est l’hiver !

J’comprends pas comment quelqu’un peut porter ses lunettes fumées lors d’un souper dans un resto quand les lumières sont tamisées !

J’comprends pas que la Loi du cellulaire au volant ne soit pas appliquée partout sur la planète…pourtant ce sont les mêmes risques !

J’comprends pas comment un parent peut laisser ses jeunes enfants jouer dans le sable, au gros soleil sur le bord de la mer…. SANS CHAPEAU !

J’comprends pas comment quelqu’un peut être aussi insouciant de ses voisins de chambre en laissant claquer sa porte….à n’importe quelle heure !

Non….j’comprends pas !!

Posté dans Juste du miaulage | 2 Commentaires »

20 Juin
2010

Bestioles maudites !

C’est l’histoire d’la fille comprends-tu ? C’est l’histoire d’la fille qui pensait prendre ça ben relax aujourd’hui, assise dehors avec un bon livre, alors qu’elle est seule, son chum étant au travail pour toute la journée.

Cet après-midi, alors que j’avais plein de temps libre, je décide de sortir le nez dehors, sur mon patio, piquer une p’tite jasette avec mes voisins. En même temps, je fais, comme à l’habitude une inspection des lieux, question de voir si y’a pas une toile d’araignées qui s’est tissée quelque part pis qui va me passer dans le visage au moment où je m’en attends le moins. Le voisin, qui commence à me connaitre, reconnait immédiatement ma façon de « checker » les environs. Il me dit « Tiens, t’as l’air partie pour la chasse ». Affirmatif mon cher, pis j’ai trouvé. Dans le coin gauche de la balançoire, pesant à peine quelques grammes, nulle autre que madame l’araignée (si minime soit-elle mais aussi si dégueulasse) se tenant dans sa p’tite toile qu’elle avait DÉJÀ tissée dans la nuit de samedi à dimanche. Et pourtant, hier, avant de recevoir des amis, j’avais fait tout le tour du patio, des marches, des meubles, de la balançoire, de la piscine avec mon balai pour enlever toute trace de toile. Chaque maudite semaine je fais ce rituel. Non mais sérieux, elles ne pourraient pas me donner un break, juste 2 p’tites journées de répit sans rien tisser… Bien entendu, je la regarde, je ne respire plus, je sais pertinemment qu’elle me regarde et doit se dire « approche pour voir ! » Hum… qui pensez-vous qui a gagné ? Non ce n’est pas moi ! 🙁

Je me suis plutôt retirée, loin d’elle, et je l’ai laissée là. Je jette un coup d’oeil à la piscine et je réfléchis à savoir si je donne un p’tit coup de ramasse-feuilles ou si je laisse tomber. Je laisse tomber. Trop paresseuse pour aller chercher la clé qui débarre la porte du deck. Je tourne donc les talons, et je m’aperçois que j’ai des belles p’tites tomates toutes rouges dans le bac du jardin. Ma p’tite voix intérieure me dit d’aller les cueillir. Je me rends, et comme j’approche du bac à légumes entourée d’un grillage (contre les écureuils) et que je m’apprête à ouvrir une des portes du bac, une abeille décide de se glisser entre moi pis le bac !!!! Je lâche un cri et retourne en courant vers le patio. Un rapide coup d’oeil chez mes voisins me confirme qu’ils ne m’ont pas entendue. Ouf!

Retour à nouveau vers le bac (l’abeille n’est certainement pas restée à m’attendre hein ?), j’avance lentement, j’approche ma main vers le crochet pour ouvrir la porte, je détache le crochet et ouvre grand la porte. Eh merde…quelques perce-oreilles qui s’étaient logés entre les 2 poteaux de bois tombent à mes pieds et quelques autres demeurent très effrontément sur la porte. Inutile de vous dire que mon système nerveux était à son plus sensible ! Au même moment, j’entends bourdonner dans mon oreille droite. Je regarde même pas c’est quoi, je cri et repars en courant vers le patio ! Nouveau coup d’oeil chez mes voisins…

Shit, faut je retourne au bac des tomates, la porte est restée grande ouverte, je ne peux pas la laisser ouverte, les écureuils se régaleraient ! Allez Minette, fait une femme de toi, pis vas-y ! Chaque pas me demande une dose de courage. Ça y est, j’arrive au bac, et je veux fermer la porte, mais j’ose pas y toucher, je sais que des perce-oreilles sont restés en suspend. Je prend donc la porte délicatement entre mon index et mon pouce, souhaitant intérieurement que rien ne me tombe sur la main. Elle est à peine fermée que je prend même pas le temps de la barrer….et je repars en courant. Et je rentre dans la maison, pour ne plus en sortir ! Finalement, les tomates vont continuer de rougir et Rominet ira barrer la porte..

Me voilà donc au beau milieu de mon salon, à l’abri des insectes. Je décide de lire, d’écouter quelques émissions de télé que j’avais enregistrées. Un peu plus tard, quelque chose attire mon regard dans la fenêtre. Vous devinez n’est-ce pas !!! Bâtard, quessé ça cette grosse affaire là ? Une grosse maudite guêpe (tsé le genre très longue avec des grandes ailes, pis un p’tit cul qu’elle semble trainé) qui est prise entre la vitre et le moustiquaire. Heureusement que la fenêtre était fermée puisque la climatisation était en marche. Je la regarde, elle est prisonnière. J’essaie de voir de quel moyen je pourrais bien la libérer pour qu’elle reparte DEHORS, on s’entend. Rien à faire, j’ai trop peur que si j’ouvre la fenêtre, elle vienne s’en prendre à moi. Je suis toujours assise sur le fauteuil, mais j’ai pas trop mon attention à mon émission. Je vois qu’elle disparait à l’occasion, mais c’est pour se camoufler sur le rebord en haut complètement, et elle revient immédiatement par la suite. Je suis allée m’occuper à faire autres choses, et quand je suis revenue, elle n’y était plus. Où elle est ??? J’en sais rien, mais j’espère qu’elle est sortie. Oh Rominet, n’ouvre pas la fenêtre sans t’en assurer.. PLEASE !!!

En terminant, juste après souper, je prépare les lunchs. Oups, une grosse fourmi noire qui vient me rendre visite sur le plancher. Ni un ni deux, je la fais disparaitre ! Je dois me rendre au Provigo pour chercher quelques items qui manquent pour les lunchs. En sortant dehors, je me rends compte que l’air me fait du bien et que le vent est bon sur mon visage ! Je décide donc de marcher pour me rendre. Après tout, j’ai comme un grand besoin d’oxygène ! À mon retour, alors que je monte la première marche pour rentrer chez moi, une big araignée me prend par surprise en sortant d’entre 2 planches du balcon. CIBOIRE !!!!!!!!

Posté dans Juste du miaulage | 7 Commentaires »

17 Juin
2010

La nouvelle orthographe… vous connaissez ?

Cet après-midi, j’ai eu le privilège de participer à un atelier portant sur la nouvelle orthographe ! À regarder les expressions sur les visages des participants et à entendre les différents commentaires dans la salle, il était facile de constater que cette p’tite nouvelle vient en agacer plusieurs de ma génération.

Vous serez heureux (ou malheureux) de savoir qu’il y a un peu plus de 2 000 mots touchés par ces rectifications. Les changements majeurs sont au niveau de l’accent circonflexe qu’on retire sur tous les i et les u (à l’exception de mûr, dû, sûr et jeûnes) parce qu’il apporte une distinction de sens utile. Et maintenant, on a simplifié l’écriture des chiffres composés en les reliant tous par des traits d’union que ce soit pour des chiffres en bas ou en haut de 100. Ainsi, ne vous surprenez plus de lire: connaitre, trainer, couter, envouter, aout, ile, chaine, maitre, bruler, cent-vingt-quatre.

D’autres rectifications à appliquer: Ils enlèvent beaucoup de double voyelles (renouvèlement et non plus renouvellement. Frisoter ne prends plus qu’un seul t maintenant) Quand on verra le mot ognon, exéma, relai, nénufar, assoir (et non plus asseoir) ne vous choquez pas. Oh je sais, je vois déjà des grimaces apparaitre (oh voici un mot que je viens de me forcer à écrire de la nouvelle façon, mais je vous avoue que ça me tiraille) sur votre visage et j’entends des grincements de dents. Pour des personnes qui, comme moi, maitrisaient très bien son français, ça vous donnera un choc. On s’y fera ! J’ai même pensé m’extrader aux USA (bien moins compliqué !!!hihi) Mais on a au moins (thank God) conservé les accords grammaticaux et les règles typographiques. Les noms propres également demeurent sans changement.

À mon grand bonheur, d’autres usages ont été simplifiés, comme par exemple le pluriel des mots composés. Combien de fois on se demandait si le 2e mot se mettait au pluriel alors maintenant, on met des s, c’est simple : des repose-têtes, des après-midis, des brise-glaces. Et en même temps, y’a plein de mots qui ont été modifiés et je vous avoue que c’est pour le mieux. Pourquoi on écrivait certains chiffres avec trait d’union et d’autres non ? Maintenant ils prennent TOUS des traits d’union. Pourquoi bonhomme portait 2 m alors que bonhomie en n’avait qu’un ? Maintenant on écrira bonhommie. Voilà, ils ont décidé de réaccorder quelques familles !

Je m’arrête ici quant à l’explication des nouvelles rectifications, y’en a beaucoup trop et vous décideriez à cet instant précis, de me lâcher et de fermer la page….. D’ailleurs je suis surprise que vous soyez encore entrain de lire ! hihi

Sommes-nous obligés d’appliquer cette nouvelle orthographe ? Bien sûr que j’ai posé la question et la réponse est NON, on a le choix. Il faut adapter nos écrits avec la nouvelle orthographe le plus possible MAIS il n’y a pas de forme fautive. Cependant, de plus en plus, on la verra apparaitre, alors aussi bien l’appliquer le plus tôt possible.

Pendant que j’écoutais la madame en avant, je ne pouvais faire autrement que de porter ma réflexion sur les élèves en classe qui vont sûrement être bien contents puisque ce qu’on considérait comme des fautes, ne seront plus des fautes. J’imaginais aussi transmettre des documents écrits avec cette nouvelle orthographe à des gens qui ne connaissent pas tout à fait les nouvelles règles et se dire: « ben coudonc, y’a ben des fautes là-dedans » Aussi, la madame expliquait que puisque cette orthographe est recommandée, nous n’avions pas à nous justifier auprès de nos lecteurs. Cependant, si on tient à l’indiquer, on peut apposer un logo de conformité indiquant « ce document est conforme à la nouvelle orthographe ». J’ai eu un sourire en pensant au jeune à l’école qui fait des fautes en masse et qui remet au professeur sa composition avec ce fameux logo de conformité. Lui, il se dit, j’prends pas de chances, je mets le logo, comme ça, ça risque de passer pour la nouvelle orthographe ! ah ah !

Pour tout savoir sur la nouvelle orthographe : orthographe-recommandee.info

En terminant, moi avant, j’étais excellente en français ! Là ça risque d’être pénible lors de la correction de textes ou même lorsqu’on lira un article de journal, revue ou autre. Ce sera difficile de discerner s’il s’agit vraiment d’une faute ou de la nouvelle orthographe. Mais bon, on va s’habituer, on va l’assimiler tranquillement et comme toute autre chose, on va l’adopter ! Mais c’est à se demander si cette nouvelle orthographe n’est pas là pour faire baisser le taux d’échec dans les écoles, sachant que nos jeunes ne savent plus écrire SANS FAUTE !! Ah oui, n’oubliez pas de remplacer tous vos outils de corrections (dictionnaire – Bescherelle – Multidictionnaire ou autres), sauf s’ils sont de la nouvelle génération, et munissez-vous du logiciel Antidote, il pourrait vous être d’un grand secours !!

En passant, si vous trouvez des fautes dans mon texte, mettez ça sur le compte de la nouvelle orthographe !!!

Posté dans Juste du miaulage | 3 Commentaires »

14 Fév
2009

Tous les moments, même les plus intimes, accessibles à tout instant !

Mon oeil !  Je parle ici des caméras web de STAR AC.  Ah ! bien sûr on voit en direct ce qui se passe, mais ils coupent le son à tout instant soit disant, et je cite leurs paroles: « …Mais comme dans la vraie vie, certains moments sont plus intimes ou inappropriés. La caméra Web doit donc rester effacée. C’est pourquoi le son est parfois délibérément coupé. »  Pourtant…., leur titre sur le site de Star Ac (voir mon titre), dit bien « tous les moments, même les plus intimes, accessibles à tout instant ! »  Allo ???? 

Ca devient agaçant à la longue surtout pour une voyeuse comme moi. Tu vois les images, mais t’entend rien maudit ! Oups, le son revient… 5 minutes après… il repart. C’est pas simple de suivre une conversation. 

La publicité de Vidéotron avec Marie Mai est mensongère !  En tk….

Posté dans Juste du miaulage | Aucun Commentaire »